Construisons la transition

écologique et sociale

Construisons la transition

écologique et sociale​

Un TVM pour l’Est du Val de Marne

Notre groupe a toujours défendu les transports en commun.

Ils sont sources de sobriété énergétique, de protection de l’environnement, de justice sociale et d’une plus grande sécurité sur la route (cf ville apaisée)

  • Sobriété énergétique car un bus consomme infiniment moins par passager transporté qu’une automobile, dont le coefficient moyen d’occupation est de 1,2.
  • Protection de l’environnement, car une plus faible consommation (du bio-méthane dans le cas du TVM) entraîne une plus faible pollution comparée au trafic automobile. la pollution automobile  entraîne de graves conséquences sur la santé (48000 décès chaque an). Par ailleurs Saint-Maur a un très fort taux d’équipement automobile, source de trafic important qui gêne la circulation des bus.
  • Justice sociale  car les citoyens qui n’ont pas les moyens de posséder une voiture ou qui n’en veulent pas, peuvent aussi se déplacer à un coût moindre sans créer des conséquences négatives pour la société.
  • Une plus grande sécurité car les bus sont beaucoup moins sujets à des accidents avec blessés et morts que les automobiles à nombre de passagers transportés égal.

Le TVM est un service utilisé par des milliers de personnes

  • le TVM une des lignes de bus les plus fréquentées d’Europe
  • le TVM, un service essentiel à des milliers de Saint-Mauriens
  • Les Saint-Mauriens et les Val-de-Marnais ne peuvent pas aller vers l’est avec le TVM, empêchés dans leurs besoins de déplacement par la constance de la majorité à s’opposer à un projet qui ne demande pas d’aménagements de voirie.
  • La majorité s’obstine à s’opposer à la ligne Est-TVM alors même qu’elle ne fait aucun effort pour réduire le trafic automobile, source de pollution sonore, atmosphérique, d’insécurité routière. Nous en voulons pour preuve l’absence d’étude d’un plan de circulation visant à réduire le trafic et à favoriser les déplacements sobres, alors même qu’un budget a été voté pour cela. A l’opposé de la ville apaisée, slogan diffusé ad nauseam par la majorité.
  • La ligne 15 sud du métro ne remplacera pas les lignes de bus : les bus sont sur-fréquentés par les jeunes, les seniors et les parents avec poussettes. Les escaliers, ascenseurs, escalators (quand ils fonctionnent) constituent autant d’obstacles pour les usagers les plus fragiles. Le bus et l’Est-TVM répondent aux besoins de ces usagers. Par ailleurs le maillage des lignes de bus et de l’Est-TVM en particulier est beaucoup plus fin que ne l’est celui du métro. Les arrêts de bus sont plus rapprochés que les stations de métro et répondent mieux au besoin de transport de proximité.
  • La majorité parle de coupure urbaine concernant le tronçon du TVM à Saint-Maur qui est en site propre. Sauf que la coupure urbaine décriée par la majorité avait été réduite par le département en 2020 en supprimant une voie de circulation pour le trafic motorisé et en créant à la place une piste cyclable : la corona piste. Las, la majorité s’alliant avec le maire socialiste de Créteil a réclamée la suppression de la corona piste, instaurant de fait le rétablissement d’une deuxième voie pour le trafic automobile. Drôle de façon de favoriser les transports en commun et les mobilités actives.
  • Dans la notice du conseil Municipal de décembre 2022 est évoqué le fait que la ligne Est-TVM serait en doublon avec les autres lignes : L’Est TVM n’aura aucun doublon sur l’intégralité de son itinéraire, même si, comme dans toute les villes sur des portions modestes des lignes de bus cohabitent. Si une personne voulait voyager du départ jusqu’à l’arrivée de la ligne Est-TVM, il lui faudrait prendre au moins 3 bus différents.
  • Notre groupe SMEC est favorable à tous les transports en communs, donc aussi à Altival, cité dans la notice. Mais cette ligne ne concerne pas les Saint-Mauriens ou très peu. Uniquement ceux qui sont capables de marcher au moins 1 km depuis Saint-Maur pour atteindre à Chennevières l’arrêt le plus proche de la ligne.

 En refusant l’Est-TVM on réduit les alternatives à ceux qui souhaitent abandonner l’usage de l’automobile pour les transports en commun.

 

 

Partager cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles récents

non elit. venenatis odio leo dapibus quis venenatis, Praesent