Construisons la transition

écologique et sociale

Construisons la transition

écologique et sociale​

Logement social à Saint-Maur,

Communiqué de Presse

Des injustices et un manque d’ambition

Suite à l’intervention d’Emanuelle Wargon, nous rappelons les positions de Saint-Maur Ecologie Citoyenne en matière de logement social.

La décision du gouvernent fait suite à des sollicitations répétés de la préfecture au travers des contrats de Mixité sociale qui n’ont jamais été respectés pour l’instant. L’enjeu principal du logement social c’est la mixité sociale. Sans mixité sociale, la cohésion de la société française se fracture. Il est essentiel que chacun et chacune puisse trouver sa place. Nous porterons l’idée du mieux vivre ensemble quels que soient nos âge, origine, genre et revenu.

La ville de Saint Maur a fait le choix inverse par le passé en concentrant l’ensemble des logements sociaux dans un même quartier où la mixité sociale est inexistante. Ce quartier « les rives de la marne «  que la ville qualifie « d’enclavé » est un des quartiers prioritaires de la politique de la ville. La politique inexistante de la ville en matière de logement ne permet pas à l’ensemble des saints-mauriens de se loger dignement.

La ville n’a jamais mobilisé d’elle-même le parc privé, notamment les 3 000 logements vides et a dilapidé ses réserves foncières au profit d’opérations privées. Le taux de logements sociaux devrait être de 19% en 2020 et non pas 9%. La conséquence financière est une amende de plus de 6 millions d’euros par an, la conséquence sociale est la privation d’un logement digne et adapté pour les jeunes ménages et les plus modestes. 2 500 familles sont demandeuses de logement social à Saint-Maur.

Il est urgent de réaliser un diagnostic détaillé des besoins existants et futurs en matière d’habitat, et mettre en place une communication pédagogique et pérenne vers l’ensemble des personnes concernées. Il est indispensable d’établir des partenariats gagnants-gagnants avec les propriétaires privés et soutenir les projets d’habitat participatif.

 Nos propositions clés pour rendre le logement accessible à toutes et tous

DÉVELOPPER, AVEC LES BAILLEURS SOCIAUX, LES OPÉRATIONS DE LOGEMENTS SOCIAUX bien intégrés sur l’ensemble du territoire de la commune et favoriser l’accession sociale par le foncier solidaire.

IMPOSER UN TIERS DE LOGEMENTS SOCIAUX lors d’opérations immobilières privées supérieures à 7 logements.

CRÉER DES STRUCTURES D’HÉBERGEMENT TEMPORAIRE pour les femmes victimes de violence, les jeunes travailleurs, les mineurs isolés et soutenir les actions solidaires et accueils de jour.

 

 

Partager cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles récents

id pulvinar lectus luctus elit. in ut