Construisons la transition

écologique et sociale

Construisons la transition

écologique et sociale​

Lettre de Céline Vercelloni aux Saint-Mauriennes et Saint-Mauriens

Chères habitantes, chers habitants de Saint-Maur,

Lors du premier tour des élections municipales, vous avez choisi notre projet de transition écologique et sociale comme alternative en plaçant la liste Saint-Maur Ecologie Citoyenne en deuxième position. Ce score historique est une démonstration de notre prise de conscience collective. Il me conforte dans mon choix de m’être présentée à vos suffrages.

Ces derniers mois, nos vies ont été bouleversées, nos priorités chamboulées. J’ai une pensée particulière pour celles et ceux qui ont souffert dans cette période difficile, comme j’ai une pensée pour l’ensemble des professionnels et bénévoles qui se sont mobilisés sans compter pour la collectivité. Si cette période a aussi accentué les difficultés financières et sociales de certaines familles, elle a vu naître de nouvelles solidarités de proximité. Cette solidarité spontanée, foisonnante, est à l’image de la générosité des Saint-Mauriens. Nous avons pu découvrir et apprécier notre ville autrement, le calme de ses rues, le chant des oiseaux, le ciel plus lumineux, les rencontres de balcon à balcon, de jardin à jardin. Le temps d’un instant, notre vie s’est transformée. La voie à des changements pérennes est désormais ouverte.

Avec l’ensemble de l’équipe de Saint-Maur Ecologie Citoyenne, je m’adresse de nouveau à vous, pour partager notre vision pour notre ville.

Face aux incertitudes de l’avenir, le projet que nous défendons est le seul adapté à notre ville et à ses habitants. Ce projet ambitieux, bâti avec vous, Saint-Mauriennes et Saint-Mauriens, est une réponse à la nécessité de lutter contre le dérèglement climatique, les inégalités sociales, les visions à court-terme. Nous ne sommes pas condamnés à les subir. C’est un projet ancré dans notre territoire, un projet inclusif, robuste, porteur de nouvelles perspectives pour notre ville.

Notre programme s’appuie sur trois aspirations, encore plus vitales aujourd’hui :

Bien être, c’est permettre à chacun de se sentir bien, de vivre dans un environnement et un cadre de vie favorables à la santé. Bien être à Saint-Maur, c’est piétonniser les centres-villes et les abords des écoles, c’est promouvoir une alimentation issue de l’agriculture biologique et développer les jardins partagés. Ce n’est pas seulement communiquer sur la plantation de quelques légumes dans les bacs à fleurs. C’est accorder à chaque enfant de pouvoir s’épanouir dans un environnement sain. C’est intensifier la biodiversité de la Marne et de nos espaces publics. Bien être à Saint-Maur, c’est vivre dans une ville résiliente au changement climatique. C’est offrir à chacune et chacun des temps de respiration.

Bien vivre, c’est permettre à chacune et chacun de disposer d’un logement et de moyens suffisants pour vivre dignement. Bien vivre, c’est aussi défendre et renforcer les services publics de proximité, rendus encore plus indispensables en cette période d’instabilité économique. 

Ce n’est pas uniquement faire une campagne d’affichage sur le commerce local mais développer l’artisanat et l’Économie Sociale et Solidaire. C’est créer à Saint-Maur un pôle économique, écologique et social innovant, en ouvrant la possibilité à plus de Saint-Mauriennes et Saint-Mauriens de travailler près de chez eux.

Partager, c’est favoriser les échanges entre les habitants grâce à un plan de circulation permettant un meilleur partage des espaces au profit des piétons et des cyclistes. Ce n’est pas seulement communiquer sur une signalisation au sol, aussi incompréhensible que provisoire, dans quelques rues de la ville. Partager, c’est aussi rendre financièrement accessible l’ensemble des activités sportives et culturelles à toutes les familles, se réapproprier les espaces collectifs, nos rues, nos trottoirs, nos places ou nos parcs. C’est mettre en place dans chaque quartier un budget participatif et créer des lieux, des temps de rencontres accueillants quels que soient nos âge, origine, genre et revenu. Partager, c’est se reconnecter à l’ensemble du vivant.

Toutes ces propositions font partie de sujets largement débattus au niveau national ces deux derniers mois. Nous les avions déjà développées dans notre programme, parce que beaucoup d’entre nous aspirons à mettre en place les conditions d’un territoire plus solidaire et plus respectueux de notre planète.

Alors ensemble, tout est possible, tout reste ouvert. C’est le moment d’opérer une rupture et de mettre en place la transition écologique et sociale à l’échelle de notre ville en choisissant le projet le plus solide pour les années à venir.

Votons le 28 juin pour oser faire ici, à Saint-Maur, la ville que nous voulons, la ville dont nous rêvons pour nous, nos enfants et petits-enfants.

Prenez soin de vous, je souhaite à chacune, chacun d’entre nous ce dont nous avons le plus besoin : 

patience, énergie, solidarité, travail, santé, rencontres, nature, repos, rêves, liberté.

 

 

Votre future Maire, résolument écologiste.

 

Partager cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles récents

quis, commodo mattis elit. eleifend in suscipit Praesent tristique