Construisons la transition

écologique et sociale

Construisons la transition

écologique et sociale​

Les questions orales du Conseil Municipal de décembre 2021

Lors de ce conseil, nous avons interrogé le maire sur le logement social, la limitation effective ou non des 30 km/h sur St Maur, le manque de place en périscolaire dans certaines écoles et le marché de Noël des associations.

Question orale 1 -Le logement social

Intervention Céline VERCELLONI

Dans la section d’investissement pour le logement en 2021, il a été budgété au chapitre 907, 4 millions d’euros, quelles sont en cette fin d’année votre évaluation de dépenses sur ce chapitre ?

En 2020, vous aviez prévu de dépenser 3,4 M€, le réalisé est de 556 mille €, cette année votre prévision est de 4 M€ et les dépenses présentées à ce jour en Conseil municipal sont de 370 milles Euros.

Vous allez me dire que si la ville n’a pas plus investi, c’est en raison de la non obtention des PC de certains projets immobiliers.

Les dépenses prévues au budget sont en effet des subventions vers les logements sociaux dans le cadre de projets immobiliers construits sur la commune de Saint Maur.

Cet argument signifierait que la ville de St Maur  construit sa politique de Logement social, uniquement au gré de ces projets privés par le biais de subventions pour surcharge foncière .  Aucune action proactive n’est mise en place contrairement à vos engagements

Qu’en est il de la mobilisation du foncier communal ?

Qu’en est il du resserrement des logements vacants ? Combien d’agents municipaux travaillent sur la question du logement ?

Avez vous informé, communiqué auprès des propriétaires Saint-Mauriens du dispositif intermédiations locatives (ce dispositif n’émarge pas à la loi SRU car ce n’est pas du LLS) ? Les propriétaires st mauriens connaissent ils les aides que peut apporter l’ANAH (agence nationale de l’habitat)  ?

Quels nouveaux moyens avez-vous mis en œuvre pour arriver à l’objectif que vous aviez fixé conjointement avec la préfecture à 12 % de logements sociaux fin 2022 ? Nous attendons avec impatience le bilan du Contrat de Mixité sociale depuis que vous l’avez signé.

Question orale 2 – Quelles sont les capacités d’accueil du périscolaire des écoles de champignol ?

Intervention Nadia GRONDIN

Nous avons été sollicités par un collectif de parents de l’école de Champignol sur les difficultés rencontrées sur la réservation du périscolaire (qui ont d’ailleurs lancé une pétition recevant plus de 100 signatures).

Un des points à l’ordre du jour de ce conseil vise d’ailleurs à assouplir le système de réservation pour limiter les réservations non honorées.

Néanmoins au vu du taux de réservation non honorée évoqué en commission (13%) et la forte augmentation du nombre de réservation ainsi que l’application du protocole sanitaire les inquiétudes demeurent.

Des ouvertures de places supplémentaires sont-elles possibles ?

Les postes d’animateurs sont-ils tous pourvus ?  Les locaux permettent-ils d’augmenter le nombre de places ?

Des mesures sont-elles en cours pour répondre à ces demandes ?

Question orale 3 –  Les données des radars pédagogiques

Intervention Fabrice CAPRANI

 
https://youtu.be/jvBFan07u5A

Dans le cadre de l’accompagnement de la limitation de la vitesse à 30km/h sur toute la ville, un certain nombre de radars pédagogiques ont été mis en place, 4 nous semble-t-il.

Nous souhaiterions disposer des données enregistrées (nombre , type et vitesse des véhicules par heure pour chaque tranche horaire) par ces radars.

Nous savons, par la voix de M. Roesch, que vous trouvez ces données peu concluantes, mais il est important qu’elles soient publiques.

La majorité des communes ont entamé une démarche d’open data et dissimuler ces informations importantes pour comprendre les comportements du trafic motorisé ne peut en rien résoudre les problèmes d’insécurité routière dont sont victimes de trop nombreux saint-mauriens.

Donc, nous vous le redemandons, il est légitime que les élus aient accès à ces données. 

Les cacher ne peut que jeter le trouble sur les intentions de votre majorité concernant la sécurité routière. Trouble conforté par l’absence de réponse à notre question concernant le bilan de l’accidentologie dans notre ville, durant le dernier conseil municipal.

Faites œuvre de transparence pour la sécurité des saint-mauriens et rendez publiques ces données.

Réponse de M. le Maire :

«  Vous considérez que vous nous vous cachons et dissimulons des informations et que nous ne sommes pas forcément en droit de vous les donner, quand elles seront exploitables et structurées, on vous les donnera».

Remarques :

C’est toujours la même technique avec l’équipe majoritaire, se placer en victime (« vous nous accusez de… ») et ne pas répondre à la question. Il faut mettre cette réponse avec une autre de nos questions lors du conseil du 30/06/2021, où l’on nous demandait de voter une demande de subvention pour financer une étude commencée depuis 5 ans. Nous avons réclamé les rapports concernant les travaux de cette étude de pôle de Saint-Maur-Créteil. Ces rapports nous ont été refusés. Là, pour reprendre les termes du maire, on nous dissimule et cache des informations que les élus étaient en droit d’attendre.

Pour les données concernant les radars, nous sommes fondés à penser qu’elles sont catastrophiques en termes de sécurité routière. Car si ces données étaient positives au regard de la vitesse observée en ville, pourquoi la majorité municipale se priverait de les diffuser ?

Question orale 4 – Pourquoi le marché des associations solidaires saint-mauriennes n’a-t-il pas pu se tenir le 11/12 décembre ?

Intervention Vincent PUIG

https://youtu.be/fE0oKdC2qmA

Le marché de Noël des associations saint-mauriennes se tient depuis 25 ans Place des Marronniers, et revêt une importance particulière pour la 20 aine d’associations saint-mauriennes qui déploient des projets solidaires. Il compte énormément pour le financement de leurs activités, pour rendre visible leurs actions, pour développer un lien social avec les habitants et pour développer des collaborations entre associations. Cet événement fraternel a par ailleurs la particularité de rendre visibles les invisibles, les plus fragiles de notre société. En cela, il est essentiel. Les saint-mauriens ne s’y trompent pas et y sont particulièrement attachés.

A la question : « Envisagez-vous des compensations sous forme de communication ou de subventions pour permettre à ces associations de financer leurs activités autrement », Madame Camara répond que les associations réunies à présent en collectif n’ont pas réussi à s’organiser pour l’organiser à cette date.

La Mairie propose l’organisation d’un marché des associations au Printemps ce qui naturellement ne satisfait pas toutes les associations et n’aura pas le même impact financier.

 

 

Partager cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles récents

id facilisis eget felis sit justo elit. at ipsum accumsan