Construisons la transition

écologique et sociale

Construisons la transition

écologique et sociale​

30 septembre 2021 – L’actu du Conseil Municipal

Nos questions orales : 

Le collectif « Place aux Piétons » vient de mettre en ligne le baromètre des villes marchables, en partenariat avec l’ADEME, et Saint-Maur a obtenu la note … E (les notes allant de A à G) ! Aussi nous demandons à l’équipe en place quelles actions sont prévues pour libérer les trottoirs des voitures qui ont pris la fâcheuse habitude d’y stationner et faire respecter le 30 km/h.

Le Maire nous répond que cette enquête n’est qu’un baromètre et n’est donc pas un sondage représentatif, qu’on ne sait pas trop qui y a répondu… Et le Maire nous précise que Saint-Maur ne rentre pas dans les cases d’un baromètre car ce n’est pas une ville comme les autres : Saint-Maur est une ville … exceptionnelle ! Il est vrai qu’il est plus simple de casser le thermomètre que de faire tomber la fièvre.

 

Nous demandons pourquoi les habitants des villes voisines peuvent amener leurs masques à des points de collecte pour les recycler, mais pas les Saint-Mauriens

La question est bottée en touche : les déchets sont de la responsabilité de l’EPT (Paris Est Marne & Bois) ! Ah, nous avons sans doute mal compris : M. Berrios ne fait pas partie de la majorité du Territoire ?

Nous profitons du prochain Jour de la Nuit le 9 octobre pour demander à la Ville, à l’occasion cet événement national, de communiquer sur son site, sur les réseaux, dans le journal municipal et sur les panneaux d’affichage de la ville sur la réglementation en vigueur et l’importance de son respect. Afin que personne ne puisse dire « j’ignorais la loi qui m’oblige à ne pas laisser mon enseigne ou ma vitrine éclairée 24/24 » …

Le maire semble approuver et précise être en train de conduire une action pédagogique vis-à-vis des commerçants et se donner encore 14 mois pour que la loi soit appliquée.

Rendez-vous donc en novembre 2022 pour vérifier si cette loi votée en … 2013 … est enfin appliquée à Saint-Maur !

Nous voulons savoir si en janvier 2022, la Ville va, comme de nombreuses autres villes du Grand Paris, compter le nombre de sans-abris vivant sur son territoire.

Le Maire répond d’abord que ce travail de recensement est fait toute l’année à Saint-Maur, 365j/365j. Puis il semble changer d’avis puisqu’à la fin de sa réponse, il nous dit que c’est une question de dignité et de respect de ne pas vouloir jeter une lumière crue sur une situation subie. Bref, recenser le nombre de sans-abris serait indigne et irrespectueux. En fait, il vient de trouver encore plus simple que de casser le thermomètre : ne pas avoir de thermomètre, meilleure garantie de ne pas avoir de fièvre.

 

Nous appelons la Ville à sensibiliser les Saint-mauriens à l’impact Carbone de leurs activités.

Au moyen de cet outil par exemple : Nos Gestes Climat

 

 

Nous demandons encore une fois que le bloc de béton qui a été déposé par la Ville sur le trottoir devant l’entrée du CHU « La pépinière » (avenue de Neptune) soit retiré.

 

Nos interventions sur : 

 

Une nouvelle subvention à l’Association Saint-maurienne des Amis des Animaux

Une subvention complémentaire de 40k€ pour cette association. Soit en tout 90 k€ de subvention pour cette association sur un total de 530 k€, toutes associations confondues. Ce qui en fait la 1ère bénéficiaire, loin, très loin devant Approche, l’épicerie solidaire, le Secours Catholique, le Secours Populaire, les Restos du Cœur … Certes un service est rendu à la collectivité avec la gestion des chats errants, mais les autres associations aussi rendent des services essentiels à la collectivité.

Cela montre à nouveau qu’il est plus que nécessaire de mettre en place la transparence et l’équité en matière de subventions, sur la base de critères de répartition publics et sur la base de bilans chiffrés des actions engagées. C’est, pour notre part, une des premières choses que nous ferons quand nous aurons la majorité.

Les effectifs :

Le tableau des effectifs ne fait pas apparaître les postes budgétés non pourvus et ne permet donc pas d’évaluer précisément les effectifs.

Par ailleurs, nous nous opposons à ne délibérer qu’une fois par an sur un sujet aussi important.

Il nous est répondu que nous pouvons voir les postes non-pourvus dans les comptes administratifs même s’il y a des différences entre les postes budgétés et ceux apparaissant dans les comptes administratifs.

Subvention Conseiller Numérique

Cette convention de subvention au titre du dispositif « Conseiller Numérique France Service » est une avancée si et seulement si les populations les plus fragiles et les plus précaires seront prioritaires pour bénéficier de ces services.

La fracture numérique touche avant tout les plus pauvres de nos citoyens. Posséder un ordinateur connecté à Internet n’est pas à la portée de tous. Le téléphone ne permettant pas la réalisation de bon nombre de démarches administratives.

Quelles actions allez-vous mener en direction des Saint-mauriens fragiles éloignés du numérique ?

La réponse de la mairie ?

RIFSEEP (régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel)

En l’absence d’information précise sur le montant de l’Indemnité de Fonction, de Sujétion et d’Expertise octroyé aux différents groupes de fonctions présentés nous n’avons pas d’élément pour juger de l’égalité de traitement entre les agents. Nous votons donc contre.

Nous n’avons pas pu obtenir le montant de l’Indemnité de Fonction de Sujétion et d’Expertise ainsi que le montant du Complément Indemnitaire Annuel pour chaque groupe de fonction.

De plus le maire nous apprend que cette IFSE et ce CIA sont fonctions de la notation annuelle faite pour chaque agent.

Imaginez que vous soyez indemnisé de vos déplacements ou de vos repas en fonction de la note que votre supérieur vous aura donnée. C’est pourtant ce qu’a dit le maire en plein conseil.

Jardin Partagé

Nous nous félicitons de cette initiative qui faisait partie de notre programme. Nous souhaiterions que les parcelles soient attribuées, en priorité, aux personnes qui en ont le plus besoin, les habitants des logements sociaux et plus particulièrement le quartier des Rives de la Marne.

Il nous est répondu que cela sera le cas.

Partager cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles récents

libero. accumsan in eleifend Aenean ut ut Nullam