Construisons la transition

écologique et sociale

Construisons la transition

écologique et sociale​

1er octobre – Création de la Commission Projet de Ville, circulation et stationnement

Intervention de Vincent Puig :

Monsieur le Maire, mesdames, messieurs les conseillers

Le groupe Saint Maur Ecologie Citoyenne se félicite de la création de la commission Projet de Ville, circulation et stationnement. A l’heure où la suppression soudaine des coronapistes nécessite selon nous la mise en place de solutions concertées de circulation en site propre pour les piétons et les cyclistes souhaitant rallier rapidement les communes limitrophes, cette commission doit selon nous jouer à l’avenir un rôle déterminant dans le processus de démocratie participative que nous appelons de nos voeux.

C’est pourquoi nous demandons à ce que cette commission soit composée en premier lieu des acteurs associatifs compétents et représentatifs des piétons notamment des personnes fragiles (enfants, parents d’élève, personnes en perte d’autonomie), mais aussi des habitants et des entreprises de la commune. Nous vous proposons qu’elle s’attache les services d’un cabinet spécialisé en urbanisme et mobilité, tout en veillant à consulter régulièrement des experts et personnalités qualifiées. Elle devra aussi veiller à ce que les objectifs de développement durable de la ville se concrétisent par des mesures visibles dont les Saint-Mauriens pourront profiter à l’avenir :

  • piétonisation des abords des écoles,
  • réduction de la vitesse de circulation sur toute la ville (cf. les priorités vélo rendues pérennes, les départementales en vitesse limitée à 30 à l’heure,…),
  • pistes cyclables en site propre,
  • bancs publics,
  • trames vertes,
  • tiers-lieux, …

Il s‘agit aussi dans cette commission d’améliorer la santé des habitants (pollution de l’air, nuisances sonores, sécurisation des déplacements, mobilité active) et de réduire les émissions de Gaz à Effets de Serre (diminution par la réduction de vitesse et par la réduction de la part modale de la voiture).

Parallèlement à la création de cette commission, et de ses travaux, il y a lieu dès maintenant de respecter les obligations de la loi sur l’air (LAURE de 1996), confirmées récemment par la loi d’orientation des mobilités (LOM de 2019), à savoir la mise en oeuvre systématique d’aménagements cyclables sur la longueur de la voirie, lors de toute réfection quelle qu’en soit la nature. Or, à notre connaissance, aucun des nombreux travaux que vous avez programmés en 2020 ne respecte cette obligation légale.

Partager cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles récents

odio Lorem leo felis nunc diam suscipit libero massa