Construisons la transition

écologique et sociale

Construisons la transition

écologique et sociale​

11 février – Rapport 2020 pour l’égalité des femmes et des hommes

Rapport 2020 pour l’égalité des femmes et des hommes à Saint-Maur des Fossés Conseil Municipal du 11 février 21

Intervention de Céline Vercelloni

**SEUL LE PRONONCÉ FAIT FOI **

Monsieur le maire, mesdames et messieurs les conseillers municipaux

Je remarque l’effort d’appeler ce rapport Égalité Femme Homme et non plus Homme Femme.  Néanmoins cet effort est de courte durée, car dès l’introduction, à la première ligne et dans tout le rapport l’homme repasse en premier.

Page 6 du rapport, je découvre une formulation au mieux maladroite, au pire sexiste campagne de valorisation des compétences des femmes ; les femmes auraient donc des compétences particulières ?

Sur ce sujet, encore, communiquer, informer est essentiel.

  • Pourriez vous donc mettre plus en avant les permanences quasi quotidienne du CIDFF (Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles) ?
  • Pourriez vous mettre en avant et compléter les livres sur ce sujet pour tous les ages à la médiathèque et les bibliothèques annexes ?

Dans la second partie, il est fait état de données quantitatives qui concernent les services de la mairie, données très utiles. Malheureusement, ce n’est pas le cas dans la première qui concerne la population saint-maurienne, aucune donnée chiffrée sur les violences conjugales qui est pourtant un des axes principaux de vos actions. C’est problématique car vous devez connaître l’adage : pour agir efficacement, il faut commencer par mesurer, connaître les problèmes auxquels on désire s’attaquer.

Enfin, alors

  • Pourquoi la subvention de la ville qui était de 80 k€ au début des années 2010 au CIDFF  dont les locaux étaient alors bien visibles au sein de l’hôtel de ville n’est plus que de 20 k€ alors que leur demande était de 65 k€ pourtant encore l’année passée ?
  • Pourquoi n’acceptez vous plus leur proposition de faire des formations égalité F /H auprès de la police municipale qui avaient pourtant reçu un franc succès dans le passé ?
  • Pourquoi ne pas leur permette de travailler dans les écoles (ce qui est fait dans de nombreuses villes comme à Chennevières) sur des sensibilisations en fin de primaire par exemple) ?

Partager cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles récents

efficitur. dapibus at elit. dolor lectus leo. amet, tempus